A paraître, le portrait pour adolescents.

Rencontre #2 avec Anaïs de Grandir Zen

Aujourd'hui j'ai le plaisir de vous partager l'interview d'Anaïs de Grandir Zen, une entrepreneuse qui travaille avec talent pour développer la confiance en soi et l'estime de soi des enfants.

Je vous laisse lire l'interview complète ici :

1) Peux-tu te présenter : âge, études, travails éventuels avant d'entreprendre ? 

Tout d’abord, merci à toi Anne-Claire de m’accueillir sur ton blog.

Je suis Anaïs, j’ai 34 ans, je suis mompreneur, autrice et maman. Passionnée de parentalité positive depuis 10 ans et fondatrice du concept Grandir Zen, je crée des activités et supports pour aider les enfants à cultiver leur goût du challenge, leur résilience et leur confiance en soi.

Mon parcours scolaire et professionnel a été un peu chaotique, à l’image de mon besoin d’explorer différents domaines.

Passionnée de langues étrangères et d’écriture, j’ai suivi un baccalauréat scientifique (je vous avais prévenu^^), passé deux années et demie en école de sage-femme avant de valider une licence en Biotechnologies. J’ai ensuite intégré un Master en Management, marketing et communication, toujours dans les Biotechs, domaine que j’ai quitté très rapidement.

En même temps que mon Master, j’ai eu l’immense bonheur de devenir maman de ma plus grande fille qui a maintenant 9 ans et demi. Là, tout a bougé en moi, j’ai commencé à lire des livres de parentalité, de Développement personnel, aller à des conférences etc... Mon état d’esprit a changé !

Je ne me sentais pas alignée avec moi-même dans le monde du travail. J’ai toujours eu pour valeur numéro 1 la liberté. Quitter Paris et ce mode de vie a donc marqué le début d’une grande aventure : une vie à la campagne et la création de mon autoentreprise.

 

2) Depuis quand es-tu entrepreneuse ? 

L’aventure a commencé l’été 2017, alors que ma plus jeune fille avait 1 an et demi, elle allait enfin mieux après avoir été soignée pour son syndrome de Kiss et je pouvais commencer à prendre du temps pour moi à nouveau. J’ai donc lu le livre Le Miracle Morning et commencé à changer ma routine matinale : méditation, yoga, lecture, du temps pour moi, enfin ! Puis, j’ai lu Le Miracle Morning en Famille et cherché s’il existait une communauté française d’entraide et de motivation. Il n’en existait pas, j’ai donc décidé de créer un groupe Facebook et de m’y investir à fond.

Cette communauté, qui est devenue aujourd’hui le groupe Grandir Ensemble by Grandir Zen, a tout changé pour moi. J’y ai rencontré un pratiquant du Miracle Morning qui m'a encouragé à lancer mon propre business. Quelques tests ont suffi pour que je crée ma microentreprise en rédaction web en mai 2018 !

Mais l‘investissement était extrême : pour rendre mes commandes à l’heure, il me fallait travailler les soirs et week-ends. J’ai donc décidé de trouver d’autres solutions en créant du contenu pour mes propres projets en suivant mes passions, et en m’alignant avec mes valeurs. C’est ainsi qu’est né le blog grandirzen.Fr puis la marque Grandir Zen.

Tout s’est accéléré l’été 2019 : je me suis cassé le pied et premier jour de nos vacances à la montagne. Pendant que toute ma famille pratiquait des activités fun comme la luge, je créais le tout premier cahier Grandir Zen pour aider les enfants à cultiver leurs forces, leurs super-pouvoirs !

Avec du contenu d’abord axé sur la parentalité positive, j’ai ensuite effectué de nombreux tests et demandé directement aux parents et professionnels de l’enfance ce dont ils avaient vraiment besoin pour les aider au quotidien. Les parents d’aujourd’hui manquent de temps et d’outils pour accompagner leurs enfants vers une meilleure confiance en eux, un état d’esprit plus positif, plus résilient, mais en quelques minutes par jour seulement ! Il leur fallait des outils qui puissent guider leurs enfants, leurs petits patients ou élèves vers l’autonomie, le bien-être et la joie.

La publication du Cahier Confiance en soi destiné aux enfants de 6 à 11 ans a marqué un tournant décisif dans l’aventure Grandir Zen.

 

3)Y a-t-il eu un avant et un après, ou une prise de conscience dans ta vie ? Qu’est-ce qui t'a motivé à changer de voie et à entreprendre ? 

La maternité a bouleversé toutes mes croyances. J’ai grandi en même temps que mes filles, j’ai compris qu’apprendre ne s’arrêterait pas le jour où je serai diplômée, mais c’est l’affaire de toute une vie et heureusement. J’ai donc totalement changé d’état d’esprit !

Avec un père entrepreneur, devenir entrepreneuse a toujours été dans un coin de ma tête. Mais j’attendais que l’idée vienne à moi. En réalité, c’est quand j’ai fait un premier pas en me laissant guider par mes passions à savoir écrire, le développement personnel, la parentalité positive, les concepts, l’apprentissage, que tout s’est débloqué ! Mieux vaut fait que parfait.

 

4) Peux-tu décrire ton travail d’entrepreneuse aujourd’hui ? Que proposes-tu ? 

Aujourd’hui, j’ai plusieurs casquettes, je suis une slasheuse, une exploratrice !

J’ai créé la marque Grandir Zen. https://grandirzen.fr/ 

Grandir Zen est une marque créée pour faire découvrir le Growth Mindset, concept populaire aux États-Unis aussi nommé état d’esprit de croissance, à un public ouvert à la parentalité positive et au développement personnel.

Je crée, en partenariat avec mon amie Audrey Janvier, illustratrice jeunesse et autrice et Lili White, sophrologue et autrice, des outils ludiques destinés aux enfants. Nous voulons les aider à cultiver leur goût du challenge, leur résilience et leur confiance en soi. Une future génération d’adultes bien dans leurs baskets et épanouis !

Programme audio, cahiers et carnets pour enfants et ados et bientôt, un programme vidéo avec cahier destiné aux familles sera disponible sur le site. J’y parle de Growth Mindset, mais également de Science du Bonheur et du pouvoir de l’effet cumulé.

J’ai toujours des tonnes idées, des projets en cours ou en tête, c’est ce qui m’anime et me permet d’être heureuse quand je me lève le matin. Je sais que l’avenir me réserve encore de belles surprises.

 

5) Qu’est-ce que cela apporte aux gens ? En quoi cela répond à un besoin ? 

J’aide les familles, enfants, ados et professionnels de l’enfance à mettre en place des outils ludiques, des routines quotidiennes positives qui pourront leur servir durant toute leur vie !

Les gens manquent de temps, on connaît le concept du Slowparenting oui de la Slowlife, mais en réalité, c’est toujours plus compliqué. École, travail à la maison, devoirs, activités extrascolaires, écrans, on se laisse vite submerger. Les supports et programmes Grandir Zen offrent une petite bulle de quelques minutes pendant lesquelles on se pose des questions sur soi-même, ses forces, son discours intérieur.

On s’arrête, on dessine, on écrit, voilà des façons simples, ludiques et non chronophages d’apprendre à gérer ses émotions et cultiver un état d’esprit de développement.

Et même si l’enfant n’adhère pas à tout, ce qui est bien normal, on plante des graines ! Un jour, quand ce sera le bon moment, il pourra y revenir plus tard quand il sera prêt.

Sur le blog, j’offre de nombreux outils gratuits comme les 15 postures de yoga antistress, très appréciées des familles et des professionnels de l’enfance, des affiches, infographies, le cahier Temps d’échange en famille, etc., pleins d’outils qui je l’espère de tout cœur, peuvent améliorer le quotidien !

 

6) Est-ce que c'est la maternité qui t'a donné envie de changer de voie et de choisir l'entrepreneuriat ?

Oui, la maternité m’a aidée à prioriser les choses et l’envie de montrer à mes filles l’exemple d’une femme qui respecte ses valeurs et ses convictions a été un élément déclencheur essentiel, le premier pas dans une nouvelle direction.

Je suis persuadée que la parentalité nous change profondément, comme toutes les expériences fortes de la vie, et la recherche d’équilibre devient alors primordiale.

 

7) Comment fais-tu pour gérer ton équilibre pro et perso en tant que mumpreneur ?

 En toute honnêteté, je suis toujours à la recherche de cet équilibre. Parfois, je l’ai, parfois non. Bien sûr, ce mode de vie nécessite une organisation, de mettre en place des outils de productivité et de concentration, des routines, mais la vie est faite d’imprévus. 

En général, je travaille uniquement quand mes filles sont à l’école 4 jours par semaine, parfois moins. Mes débuts dans l’entrepreneuriat ont été chaotiques, tout se mélangeait alors j’y suis maintenant très attentive !

Pendant les vacances scolaires, j’ai la chance de pouvoir confier mes filles à leurs grands-parents quelques jours et de pouvoir avancer, quand mon cerveau est opérationnel. Et j’ai la chance d’avoir un super mari qui me soutient, m’aide, m’encourage, partage des passions avec moi comme le surf, le sport, mais aussi l’éducation positive. Il a beaucoup cheminé et grandi ces 10 dernières années lui aussi !

Il y a évidemment de gros ratés ! ça fait partie du processus d’apprentissage et de mise en place de solutions pour trouver l’équilibre. "

 

N'hésitez pas à retrouver les cahiers de confiance en soi d'Anaïs sur https://grandirzen.fr/ 

 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés