Les 3 B de la puéricultrice

Aujourd'hui je vous propose d'aller à la rencontre de Morgane, infirmière puéricultrice.

En région Parisienne, elle propose du soutien à la parentalité par le biais d'ateliers parentaux et est également formatrice-puéricultrice-coordinatrice en institut de formation d'auxiliaire de puériculture.

 

1) Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours professionnel ?

Je suis infirmière depuis 2013.
Je me suis spécialisée en puériculture en 2014-2015 à Bruxelles en Belgique.
Par la suite j'ai fait de l'intérim pédiatrique puis j'ai été embauchée à Necker en service de néonatologie où j'ai exercé presque 3 ans puis au bloc opératoire de cardiologie pédiatrique (cathétérisme cardiaque).

2) Qu'est-ce qui vous a amené à créer les 3 B de la puéricultrice ?

C'est lors d'une expatriation d'une année dans les DOM/TOM que j'ai découvert le monde de la pédiatrie grâce au service de néonatologie ! ​
Quel coup de cœur cela a été pour moi : les soins & le suivi des nouveau-nés prématurés ou atteints de pathologies néonatales, l'accompagnement des parents dans cette nouvelle étape de vie ...

C'est ainsi qu'un an après j'ai fait ce choix de me spécialiser en devenant puéricultrice.

À l'issue de ma formation j'ai exercé dans différents services hospitaliers pédiatriques parisiens : pédiatrie générale, urgences, pneumologie, néonatologie/maternité et au bloc opératoire de cardiologie.

Forte de ces expériences, c'est tout naturellement que j'ai choisi de retourner en néonatologie et poser en 2016 mes valises à l'hôpital Necker- enfants malades à Paris.
Votre histoire à vous parents, vos questionnements, vos doutes et appréhensions à l'annonce du retour à la maison. Tout cela m'a donné envie de créer Les3bdelapuericultrice.

J'ai donc créée mon statut d'auto-entrepreneuse Les3bdelapuericultrice afin de proposer du soutien à la parentalité par le biais d'ateliers parentaux et je suis depuis septembre 2021 formatrice-puéricultrice-coordinatrice en institut de formation d'auxiliaire de puériculture.

3) Pouvez-vous présenter votre projet ?

Je travaille en réseau et collaboration avec plusieurs professionnels (puéricultrice, sage-femme, psychologue etc...) et on anime des ateliers parentaux afin de conseiller, accompagner les parents et libérer la parole surtout !
Je travaille essentiellement au sein du réseau de santé périnatal parisien (RSPP).

4) Comment pratiquez-vous l'éducation bienveillante au quotidien dans votre travail ?

Lorsque je dispense mes cours nous avons une thématique autour des VEO (violences éducatives ordinaires) et puis même si mes élèves ne sont pas des enfants, j'ai moi-même une attitude et communication bienveillante !
Ce qui porte ses fruits puisqu'elles sont toutes en voie d'épanouissement !
5) Pensez-vous que l'éducation positive peut aider même les tout-petits ?
Bien sûr ! les touts petits ont encore plus besoin que les autres, c'est à ce moment que l'on sème des petites graines pour les aider à grandir !
C 'est à nous de semer les bonnes graines pour les aider à se développer !
6) Que préférez-vous dans votre travail ?
J'adore les deux aspects de mon exercice (formatrice et puéricultrice) car ils vont dans le même sens : transmission, l'accompagnement, l'échange !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés