Comment valoriser son enfant ?

On ne sait pas toujours comment valoriser concrètement son enfant. Aujourd'hui je vous donne deux pistes pour apporter des choses positives sur lui-même et l'encourager à se voir d'une manière juste.

1 )Découvrir les talents de son enfant et l’encourager à exprimer son potentiel :


Votre enfant possède plusieurs talents qui lui sont propres. Les découvrir renforcera son estime de lui-même au même titre que pour un adulte.

Les talents sont soit innés soit acquis. Dans tous les cas ils se travaillent. Et les parents peuvent jouer un rôle bienveillant en observant leur progéniture et en détectant leurs habiletés particulières.

Un talent ce n’est pas forcément savoir bien jouer du piano ou bien chanter. Un talent c’est quelque chose qui est profondément unique, propre à chacun. 

Un talent peut être une facilité à entraîner un groupe, ou une capacité à transmettre sa joie de vivre aux autres. Un talent cela peut être une attention aux détails particulièrement exacerbée.

Un parent peut d'ailleurs s’exercer à trouver ses propres talents avant de discerner ceux de ses enfants.

Se découvrir, se développer permet à chacun de s’épanouir et de voir ce qu’il y a de profondément unique en nous.

Pour trouver les talents, les compétences de votre enfant pourquoi ne pas regarder en quoi ils aiment se développer ? en quoi sont-ils doués naturellement ?

-Est ce que votre enfant est rêveur et possède une créativité très marquée ?

-Possède t-il une capacité à entrainer un groupe ?

-Est il plus introverti et a-t-il une capacité d’attention aux détails exacerbée ?

Connaissez vous le concept de Growth Mindset ? Cette mentalité nous sort de notre zone de confort et nous montre que nos talents ne font pas tout, que la capacité à les faire grandir provient de notre état d’esprit et de nos efforts à les développer.

Ce concept a été  décrit par Carole Dweck, chercheuse en psychologie. Elle explique que les seules capacités ou talents ne suffisent pas et qu’il faut autre chose pour réussir. La chercheuse démontre que l’intelligence n’est pas quelque chose de figée et qu’on peut la faire évoluer à tout moment grâce à cet état d’esprit positif justement.

A nous parents d’encourager les capacités et talents de nos enfants pour les faire grandir.

Dire à son enfant ce que l’on aime chez lui, l’encourager à exprimer son potentiel... Un enfant n’a pas la capacité de réaliser tout ce qu’il est capable de faire. A nous de l’encourager.


2) Faire grandir les compétences de softs skills de son enfant :


Les softs skills ce sont des compétences comportementales qui sont souvent opposées aux hard skills, dites compétences techniques. Elles ne s’apprennent pas à l’école et sont pourtant essentielles à notre développement et aux relations sociales.

Sir Ken Robinson par exemple qui est docteur à l’Université de Londres est expert en éducation. Il est connu pour ses interventions en faveur du développement de la créativité et de l’innovation.

Dans son Rapport Robinson, il a dévoilé le faible rôle de la créativité dans l’éducation actuelle.

La créativité est en effet indispensable à l’émergence de talents, de compétences et de savoir êtres. Il a montré que l’art, le leadership ou l’apprentissage sont des éléments fondamentaux dans le développement des enfants et adolescents.

Les soft skills ce sont ainsi des compétences humaines

Être créatif, proposer des idées, savoir prendre la parole en public, développer son intelligence émotionnelle etc..voilà le type de compétences ou d’habiletés qui peuvent à la fois nous développer et apporter des choses positives à ceux qui nous entourent.

Face à ces besoins, de nouvelles pédagogies sont nées pour répondre à cela : des écoles, des apprentissages, des ateliers.

Je pense notamment à Marielle de The Break atelier. 

Marielle a créée des ateliers pour apprendre l’anglais de manière innovante : elle offre ainsi aux adolescents de 12 à 18 ans un programme extra-scolaire avec des ateliers de prise de parole en public, de l’écriture créative, des ateliers philos etc..les jeunes acquièrent ainsi des compétences comportementales pour devenir plus agiles dans leur future vie professionnelle. De plus elle souhaite renforcer la confiance en soi des jeunes à cet âge où ils en ont fortement besoin.

Il existe aussi de plus en plus d’ateliers en pleine nature qui développent  la curiosité, l’observation, et l’esprit d’équipe. 

Je pense aussi à l’application Soft kids app une super application familiale pour développer les soft kills des écoliers. Disponible pour les enfants du CP au CM2, l'application propose un premier programme "bien dans ses baskets". D'autres programment suivent pour aider les enfants à se connaître, à verbaliser ce qu'ils aiment faire, leurs qualités etc...Les enfants doivent ainsi réfléchir pour répondre aux questions qui leurs sont posées. 

L’enfant a besoin de la reconnaissance des adultes pour prendre confiance. Valoriser ne signifie pas l'encenser à la moindre occasion ou dire des choses qui ne sont pas vraies sur ses capacités, mais bien de l'encourager . L'encourager quand il réussit. L'encourager aussi quand il est en difficultés.

La gratification est le véritable moteur de l’estime de soi qui lui permet de développer une sécurité intérieure et sa confiance en lui.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés